COMPLEXE D’ETANCHEITE POUR OUVRAGES D'ART

La caractéristique la plus importante des ouvrages d'art est l'étanchéité. C'est pourquoi Gama s'est spécialisée dans divers systèmes d'étanchéité collés.

De tels complexes d'étanchéité collés sont toujours constitués d'une couche d'étanchéité et d'une couche de protection complémentaire. Ces systèmes assurent une protection maximale du béton et une étanchéité particulièrement durable.

La combinaison de complexe d'étanchéité et de revêtement appliqué à un ouvrage d'art est toujours déterminée par le type de surface et l'intensité de trafic attendue de l’ouvrage d'art en question.

La réalisation d'un complexe d'étanchéité implique généralement des détails spécifiques (drains, profilés en Z, avaloirs,…). Pour ces détails, nous pouvons également fournir des solutions techniques avec des produits mutuellement compatibles.


SUPPORT EN BETON

La majorité des tabliers de pont en Belgique consistent d’une base en béton. Un certain nombre de choses sont importantes, notamment les suivantes:

  • Il ne doit y avoir aucun égalisation necessaire
  • Il ne doit pas y avoir de formation de flaques d'eau
  • Le support doit être compatible avec l’étanchéité choisie

Les exigences concernant l'état du support en béton sont très importantes pour la mise en œuvre qualitative d'une étanchéité, ces exigences sont les suivantes:

  • Résistance à la traction
  • Planéité du support
  • Profil longitudinal et transversal (mesurage du tablier du pont)
  • Texture et discontinuités = surface de béton en relief (test de tache de sable)
  • Cohésion de surface (essai de traction sur béton)
  • Porosité, teneur en humidité et absorption d'eau (tests + mesures d'humidité)

On peut éventuellement améliorer la planéité du support béton en appliquant une couche de d’egalisation bitumineuse ou une tiré-gratté époxy.


SUPPORT EN ACIER

La surface d'un ouvrage d’art en acier fait toujours l’objet des mouvements dus à toutes sortes de facteurs. En ce qui concerne de tels ouvrages d'art, on vise toujours une combinaison d'un complexe d'étanchéité et d'une couche supérieure qui a la souplesse nécessaire pour résister à ces mouvements sans dommage.

Les combinaisons de membranes bitumineuses ou de couches d'étanchéité liquides avec une couche de protection en asphalte coulé ou en matière synthétique sont parfaites pour un système aussi flexible.


ETANCHEITE en MEMBRANE BITUMINEUSE + ETANCHEITE en ASPHALTE COULE

L’étanchéité en membranes bitumineuses souples (d'une épaisseur de 4 mm ou 5 mm) est - selon la surface et l'accessibilité - appliquée mécaniquement ou manuellement avec recouvrement partiel pour former une étanchéité de haute qualité. Elle offre une excellente adhérence sur les supports en béton ou en acier et est particulièrement compatible avec une couche de protection en asphalte coulé.

Pour une telle membrane bitumineuse, un primer bitumineux doit être préalablement appliqué sur la construction porteuse, ou mieux une couche d'imprégnation dans le cas d'un support en béton.

Un tel complexe d'étanchéité (étanchéité + couche de protection) a un agrément ATG.


ETANCHEITE en ETANCHEITE LIQUIDE + COUCHE DE PROTECTION en ASPHALTE COULE

Ceci concerne une étanchéité synthétique souple à la base de PMMA qui est appliquée manuellement afin d’obtenir une étanchéité de haute qualité. Elle offre une excellente adhérence sur les supports en béton ou en acier et est particulièrement compatible avec la couche de protection en asphalte coulé.

Un tel complexe d'étanchéité (étanchéité + couche de protection) a un agrément ATG.


ETANCHEITE + COUCHE DE PROTECTION en ETANCHEITE LIQUIDE

Une étanchéité synthétique souple et résistante au poinçonnement à base de PMMA qui est appliquée manuellement pour former une étanchéité de haute qualité. Elle offre une excellente adhérence sur les surfaces en béton ou en acier et offre une bonne résistance chimique à l'huile et à la graisse, à l'acide concentré et au sel ainsi qu'à l'essence. Le produit a une odeur prononcée qui disparaît après durcissement et peut être placé sur un support avec une humidité résiduelle.

Un tel système d'étanchéité est accessible très rapidement ; en saupoudrant la deuxième couche de sable de quartz, une couche antidérapante peut être formée, qui peut également avoir une finition dans toutes les couleurs RAL.


DRAINAGE EPOXY

L'eau s'infiltrant sur un ouvrage d'art est collectée au niveau du complexe d'étanchéité par un dispositif de collecte constitué de drains époxy.

Ces drains ont une largeur de 100 mm et sont en béton époxy ouvert et intégrés dans l'épaisseur de la couche de protection en asphalte coulé.

Le béton époxy se compose de gravier roulé propre et sec de grain 4/8 et de résine qui est une résine époxy à deux composants suffisamment fluide pour recouvrir les agrégats et suffisamment visqueuse pour ne pas couler.